fbpx

Que ce soit pour optimiser la qualité d’un enregistrement audio ou pour de la conception sonore, le processus d’égalisation est inévitable. D’autres outils, bien sûr, nous permettent de manipuler le timbre d’un signal sonore, mais les égaliseurs sont de polyvalents appareils (ou logiciels) pour sculpter l’étendue spectrale d’un son et l’adapter à ses besoins.

D’abord utilisés comme simple filtre pour atténuer les aiguës ou les basses fréquences, les égaliseurs de différentes catégories offrent aujourd’hui de nombreuses options de traitement sonore.

À titre d’exemple, les égaliseurs paramétriques, sous forme de plug-ins, peuvent aujourd’hui opérer à phase linéaire (ce qui réduit considérablement l’impact sur la phase du signal) en M/S et même de manière dynamique.

L’égaliseur (plug-in) Pro-Q 3, de la compagnie néerlandaise FabFilter, offre toutes ces options.

D’autres égaliseurs, disons moins versatiles, sont tout de même prisés des techniciens de son. En effet, les égaliseurs analogiques se distinguent, et même entre eux, de par leurs composants et circuits électriques spécifiques qui colorent le son d’une empreinte singulière et propre au fabriquant
Ex. : Pultec EQ

Il arrive aussi que ces égaliseurs introduisent, sorte de valeur ajoutée, une agréable et unique distorsion donnant ainsi un caractère unique aux caractéristiques timbrales du signal sonore
Ex. : Neve 1073 Channel Amplifier

Tout bon technicien sait que, au-delà de l’aura légendaire qui entoure un modèle d’égaliseur spécifique,
ce qui doit motiver la sélection d’un outil de traitement sonore est lié aux besoins spécifiques du projet :

  • Le signal sonore doit-il être manipulé de manière précise et chirurgicale ?

  • Des manœuvres plus larges et ambitieuses pour modifier le timbre sonore rendraient-elles service à la musicalité du projet ?

  • Peut-on se permettre d’agir très librement sur la phase et la réponse harmonique du signal sonore ?

  • L’impact sur le temps de traitement (latence) de cet égaliseur (plug-in) est-il négligeable ou problématique ?

 

Un seul égaliseur pour les gouverner tous ?

Les techniciens regroupent plutôt différents types d’égaliseurs dans leur coffre à outils pour faire face aux défis du métier.

Quelques recommandations :

Notes : Les plugins UAD nécessitent des cartes de DSP externes afin de fonctionner.

Si vous souhaitez des alternatives natives de qualité équivalente (pouvant être utilisés de manière classique avec un simple ordinateur)  vous pouvez vous tourner vers Plugin Alliance ou IK Multimedia T-RackS offrant également des émulations de Pultec, Neve 1073 et bien d’autres…

 

Des questions ou commentaires sur cet article ? Contacter l’auteur : Jonathan Doyon j.doyon@musitechnic.net