À Musitechnic nous encourageons les étudiants à sortir et aller enregistrer des sons qu’ils peuvent utiliser dans leurs projets de post-production. Les enregistreurs portatifs sont bien pratiques quand il s’agit de capter une ambiance ou un « room tone » (le fond sonore d’une pièce) sur le vif. J’ai pris 4 enregistreurs portatifs différents disponibles à Musitechnic et j’ai décidé de les comparer avec cette intention en tête. Ce sont des enregistreurs différents, certains sont plus récents que d’autres, certains ont peu en commun si ce n’est qu’être des enregistreurs portatifs, mais je compare leur son dans un contexte d’enregistrement d’ambiances pour la post-production cinéma en vue. Je ne vais donc pas comparer les caractéristiques techniques, mais uniquement les  écouter dans ce contexte. Si vous avez l’intention d’utiliser un de ces enregistreurs, écouter ces enregistrements peut vous aider à faire un choix en connaissance de cause. Cette fois çi je vous présente les différents appareils avec le premier enregistrement que j’ai effectué pour ce test informel, la prochaine fois je vous présenterai d’autres enregistrements ainsi que mes conclusions.

Les enregistreurs

Les enregistrements ont été effectués en 24 bit et à 48kHz

 

L’Édirol R09 est le plus petit (poids 145g). Les microphones stéréo sont des « back-electret » omnidirectifs en configuration AB légèrement espacée. Il coutait approximativement 500$ CAD quand il est sortie en 2006.


Le Roland R26, le plus gros (poids 370g), peut enregistrer à des taux d’échantillonnage plus élevés, peut enregistrer 6 pistes à la fois, permet d’utiliser des microphones externes et offre aussi deux types de stéréo avec ces quatre microphones condensateurs intégrés : Cardio pour la configuration XY et omni pour la configuration AB. Les microphones AB ont servis pour ces enregistrements. Il est sorti en 2012 aux alentours de 700$ CAD.


Le Zoom H6 est le deuxième plus gros (poids 400g), un 6-pistes qui peut enregistrer à des taux d’échantillonnage supérieurs, possède des capsules d’entrée interchangeables, agit comme une interface USB pour l’ordinateur, enregistre des pistes « safe » (à un niveau 12dB moins fort), permet de faire des « overdubs » (re-re), a un métronome et un accordeur intégré et permet d’enregistrer jusqu’à 6 microphones externes simultanément. Il est même possible de mixer les pistes à partir de l’enregistreur. Surement le plus sophistiqué du lot. Les microphones condensateurs XY ont été utilisés pour ces enregistrements. Lorsqu’il est sorti en 2013 il coutait a peu près 500$ CAD.


Le Zoom H4n est le deuxième plus petit (poids 280g), un enregistreur 4-piste qui peut enregistrer à des taux d’échantillonnage plus élevés, il comprend des compresseurs, de la réverbération ainsi que des simulateurs d’amplificateurs, il fonctionne en MS, offre la possibilité de mixer, agit comme interface USB avec un ordinateur, possède une paire de microphone condensateurs stéréo fixés en XY ainsi que deux entrées supplémentaires (pour des microphones externes ou des instruments). Nous avons utilisé les microphones XY pour ces enregistrements. Cet appareil est sorti en 2009 au cout proche de 300$ CAD.


1) Cafeteria

Mon premier arrêt fut à la cafeteria de Musitechnic où j’ai posé les enregistreurs sur une table pour enregistrer des « wallas » (un enregistrement de gens qui parlent de façon non distincte qui servira comme fond dans la trame sonore d’un film). Les enregistreurs étaient posés les uns sur les autres de manière à ce qu’ils captent la même perspective. Voici les sons pour que vous écoutiez vous même :

 

Impressions :

J’ai écouté les pistes avec une paire d’écouteurs Sony MDR-7506. Tous les enregistreurs étaient bons et il n’y avait pas de problème audible : Je n’entendais pas de bruit de fonds ou de « hiss » qui n’auraient pas du être là. J’ai écouté les pistes en commençant au hasard par le Edirol R09 :

  • L’Edirol R09 est plus chaleureux avec plus de graves présents (écoutez à 0’14 lorsque la porte se ferme par exemple). L’image stéréo n’est pas très large ce qui contribue surement à la ‘chaleur’ de l’enregistrement puisque l’auditeur se sent englobé, resserré par le son.
  • Le Zoom H4 a clairement moins de grondement (« rumble »), moins de basse. Il respire plus et paraît moins agressif, moins oppressant, probablement parce que l’oreille a moins d’énergie dans les graves à gérer. Le Zoom H4 est plus claire que l’Edirol R09 mais il est aussi plus large, plus 3D, plus impressionnant. Plus impressionnant surement parce que l’image stéréo est plus large. Les sons sont plus faciles à situer qu’avec l’Edirol R09 (remarquez dans les 10 première secondes comme certaines voix sont clairement à gauche et d’autres voix sont plus centre-droite). Une fois habitué à ce coté ‘impressionnant’, j’ai remarqué un trou au milieu de l’image stéréo, comme si les sons étaient clairement sur les côtés mais semblaient manquer d’énergie au centre, surtout lorsque comparé avec l’Edirol R09. Même en écoutant à travers des moniteurs de studio cette impression de ‘trou’ restait.
  • Le Zoom H6 a un son très proche du Zoom H4 mais est plus sensible au grondement (« rumble ») et a plus de graves que le Zoom H4. Il a la même largeur stéréo que le Zoom H4 avec ce même ‘trou’ au milieu.
  • En passant au Roland R26 l’image stéréo change à nouveau, elle devient plus resserrée, plus proche de l’image stéréo de l’Edirol R09. Elle est toutefois un peu plus large que celle de l’Edirol R09. Le Roland R26 a plus de graves que les Zoom H4 et Zoom H6 mais en a moins que l’Edirol R09. Du grondement est quand même bien présent.

En entendant les changements dans les graves lorsque je passais d’en enregistreur à l’autre j’ai mis un analyseur spectral sur les pistes. Vous pouvez voir la différence dans les graves dans les photos suivantes : Sur l’Edirol R09, les très graves (grondement sous 30Hz) constituent la bande la plus forte du son. L’Edirol R09 et le Roland R26 sont les enregistreurs les plus forts dans la bande 125Hz-250Hz. Les Zoom H4 et H6 sont les moins forts dans les fréquences au dessus de 14kHz, ce qui aide à en faire des enregistreurs plus silencieux que les autres.

 

Cafeteria Edirol R09 Spectral Analysis

Cafeteria Zoom H4 Spectral Analysis

Cafeteria Zoom H6 Spectral Analysis

Cafeteria Roland R26 Spectral Analysis

Voici donc la fin de la première partie de ce test informel, on se retrouve la prochaine fois pour la suite, où je vous présenterai d’autres enregistrements que je comparerai et je vous ferai par de mes conclusions sur ces 4 enregistreurs.

Questions ou commentaires : k.blondy@musitechnic.net