Entrevue avec Émilie Blaise

Nous nous sommes assis avec notre diplômée Émilie Blaise afin de parler de son projet artistique, notamment de son second album qui arrive bientôt ainsi que de sa formation audio à Musitechnic.

En alternative à la vidéo, vous pouvez également retrouver le transcrit de l’entrevue ci-dessous.

Musitechnic : Qui es-tu et d’où viens-tu ?

Émilie : Moi c’est Émilie; je suis française. Je suis musicienne aussi, mon projet s’appelle Amy Lyhie et je suis sur Montréal depuis deux ans.

Musitechnic : Pourquoi as-tu choisi Musitechnic ?

Émilie : J’ai choisi Musitechnic parce que j’ai des gens qui sont venus étudier ici et qui m’ont convaincu que c’était une super place avec de super professeurs et je confirme que c’est vrai.

Musitechnic : Peux-tu nous parler de ton expérience à Montréal, ton intégration s’est-elle bien passée ?

Émilie : Alors Montréal je trouve ça très sympa dans le sens où il y a beaucoup de culture, beaucoup de mélange de culture et beaucoup d’artistes. Et c’est pour ça que je suis venue. Et j’ai commencée à faire de petits shows et tout en ville, c’était super agréable, j’ai rencontré plein de musiciens, notamment à travers l’école, et je pense m’être bien intégrée.

Musitechnic : Ton album “I’ll be alright” sort bientôt, peux-tu nous parler de ton processus de création ?

Émilie Oui alors, dépendamment des chansons parfois je vais commencer avec les paroles, parfois je vais commencer avec une ligne basse ou de batterie, whatever, mais quelque chose de musical. Et du coup je travaille autour de tout ça, par exemple pour les paroles je vais d’abord trouver ma top-line puis essayer d’arranger quelque chose autour et si j’ai d’abord la musique, je vais composer le principal de la musique, poser mes paroles dessus puis je vais terminer l’arrangement avec d’autres instruments, de petits effets et tout ça. 

Musitechnic : As-tu rencontré des challenges particuliers ?

Émilie Oui ! Le plus gros challenge a été le COVID, car j’étais seule en studio. Il fallait que je m’enregistre et que je sois… Il fallait que je sois l’artiste et le producteur aussi en même temps donc c’était un petit peu compliqué de switcher comme ça. C’était compliqué d’être vraiment dans la performance quand tu dois penser à la technique aussi. Mais j’y suis arrivée, donc…Yeah ! 

Musitechnic : En quoi le choix d’aller chez Musitechnic a pu enrichir ton album ?

Émilie J’ai appris plein de choses… Au niveau du mix, de la composition musicale, de la théorie…Comment fonctionnent les hits et tout ça, donc c’est plein de petites choses que j’ai prises et mis en pratique sur les morceaux que j’avais à composer. En plus de ça, tout le matériel qu’on a à disposition : les locaux, les studios, les consoles analogiques… Des choses que je n’avais pas encore eu l’occasion d’approcher de plus près. Et ça m’a vraiment aidée dans la production. 

Musitechnic : Recommanderais-tu Musitechnic pour une carrière dans l’audio ?

Émilie Oui je recommanderais, car il y a quand même des professeurs très compétents, très pédagogues, et j’ai quand même appris beaucoup de choses, donc oui je le conseillerais.

Musitechnic : Quels seraient tes conseils pour quelqu’un qui débute (et souhaite se professionnaliser en audio/musique) ? 

Émilie : Je pense que déjà c’est de prendre son temps pour bien connaître son matériel, expérimenter des choses, essayer de s’enregistrer de différentes façons et ensuite de ça c’est d’y aller, de vraiment se donner à fond et puis vraiment de bien connaître ses outils de travail. 

Musitechnic : D’autres projets déjà prévus pour le futur ?

Émilie Oui, rien n’est lancé pour l’instant, mais il y a d’autres projets en vue, notamment des collaborations… À suivre !

Aller au contenu principal