L’ingénieur du son novice peut être dépassé par le nombre de préamplificateurs disponible sur le marché. Il est donc essentiel de comprendre le rôle du préamplificateur dans le trajet du signal ainsi que comprendre l’incidence qu’un préampli aura (ou n’aura pas) sur la source. Aussi, un futur ingénieur du son doit se familiariser avec les classiques car ils sont des références pour les autres ingénieurs du son. Le Neve 1073 est un préamplificateur classique, au point tel que Vintech Audio (parmi d’autres) fabrique un clone de l’original des années 70. Ce clone, le x73i, est un des préamplificateurs disponible pour les étudiants de Musitechnic. Dans le dernier blog nous avons présenté l’original 1073 et partagé la philosophie de son designer de légende Rupert Neve. Ici nous allons écouter le son du X73i en le comparant avec un préamplificateur de base, celui d’une console Mackie 24-8.

L’installation

Pour les sessions d’essai qui suivent j’ai installé un microphone dans un isoloir, faisant à l’enceinte. Vous pourrez voir dans l’image ci-dessous que la distance entre le microphone et l’enceinte est d’un pied environ.

Yamaha-and-mic

Pour cette session, le microphone choisi est un Shure KSM44 cardio. Le signal du microphone a été dupliqué par un câble Y (par conséquent, quand le signal arrive au préamplificateurs il a 6dBs de moins que s’il n’y avait pas eu de câble Y) afin d’être envoyé aux entrées micro du X73i et du canal 1 de la Mackie 24-8.

Calibration

Pour la calibration j’ai fait jouer une onde sinusoïdale dans l’enceinte, j’ai capté le signal avec le microphone et ajusté le gain des deux préamplificateurs pour que leurs niveaux concordent.

Voici le profil spectral des ondes sine enregistrées :
La distorsion est clairement audible et provient de l’enceinte.

Préamplificateur Mackie


preamp-mackie

Préamplificateur Vintech Audio X73i


preamp-mackie

Voici les signaux enregistrés :

Mackie Sine
Vintech Sine

Je n’ai pas entendu de différence entre les deux. J’ai fait jouer les deux canaux simultanément et le niveau a augmenté du 6dB attendu (le niveaux a doublé). Ensuite j’ai inversé la phase sur un des canaux pendant qu’ils jouaient tous les deux. Le niveau a diminué de manière drastique, environ 34dB, ce qui rendait la distorsion inaudible. L’onde sinusoïdale ne disparait pas complètement donc les signaux sont assez différents pour ne pas s’annuler complètement. La moindre différence de niveau entre les deux préamplificateurs est suffisante pour que les signaux ne s’annulent pas complètement. Peu importe mes efforts pour atteindre des niveaux identiques à la sortie des deux préamplificateurs, j’étais limité par la précision des outils de « monitoring » que j’utilisais dans mon DAW.

Voici l’enregistrement des signaux des préamplificateurs combinés avec la phase inversée sur un canal:

Mackie + Vintech combined one out of phase

Voici le profil spectral des signaux des préamplificateurs combinés avec la phase inversée sur un canal:

phase-inversée

Les signaux des préamplificateurs combinés avec la phase inversée sur un canal: le niveau a baissé de 34 dBs.

phase-inversée-34dbs

Les signaux des préamplificateurs combinés avec la phase inversée sur un des canaux et le « fader » Master à +12dB : la distorsion devient audible à nouveau.

Bruit Rose

J’ai aussi utilisé un signal complexe qui ressemble à de la musique quelque peu : le bruit rose. Le signal complexe du bruit rose révèle que la différence entre les deux préamplificateurs s’étend sur tout le spectre des fréquences. C’est quelque chose qu’on n’aurait pas pu constater en n’utilisant que l’onde sinusoïdale de 1kHz . Ce que les profils spectraux ci-dessous nous montrent c’est que lorsque combinés avec un des signaux à phase inversée, l’enveloppe spectrale qui en résulte n’est pas seulement plus basse en niveau (ce qui est prévisible) mais sa distribution en fréquence n’est pas la même du tout : la plupart des annulations de phases se situent entre 200Hz et 2kHz. On peut donc dire que les différences entre les deux préamplificateurs sont probablement dans les fréquences graves et aigues.

Voici un profil spectral de l’enregistrement :

preamp-in-phase
preamp-out-of-phase

 

Les deux signaux des préamplificateurs combinés en phase (à gauche) et les deux signaux des préamplificateurs combinés avec un canal hors phase (à droite).

Voici l’audio des signaux combinés avec le bruit rose :

Bruit Rose combiné
Bruit Rose combiné avec un déphasé

Personnellement je n’ai pas été en mesure d’entendre clairement une différence entre les deux signaux de préamplificateurs.

 

Batterie

La prochaine étape consistait à faire les essais avec des éléments percussifs. J’ai fait jouer un fichier audio de batterie (normalisé à 0dBFS) dans les deux préamplificateurs. La première chose que j’ai remarquée était que l’enceinte avait du mal avec la grosse caisse, on entend tout de suite la distorsion qu’elle génère. Pour nos tests on peut considérer la distorsion comme faisant partie de la source, elle ne vient pas des préamplificateurs.
J’ai été en mesure d’entendre plus de clarté de la part du x73i. Le charleston (« hi hat ») par exemple m’a semblé plus clair dans le x73i. Même la grosse caisse m’a paru plus nette. Elle donne l’impression de se déchirer dans le préamplificateur Mackie, comme un « bit-crusher » numérique, tandis que le x73i semble mieux gérer cette surcharge. Écoutez par vous mêmes.

Voici les enregistrements des signaux des préamplificateurs individuels avec la batterie.

 

Batterie Mackie fort
Batterie X73i fort

Tests avec un minimum de « couleur »

Guitare acoustique


La prochaine source que j’ai utilisée avait à la fois un contenu percussif et de riches harmoniques : une guitare acoustique.
Cette fois j’ai essayé de minimiser la couleur du x73i sur le signal en réglant le potentiomètre (théoriquement neutre) de sortie au maximum et en pré amplifiant le signal entrant (la guitare) avec juste suffisamment de gain pour atteindre le même niveau que celui du préamplificateur Mackie.
Dans le blog précédent j’ai mentionné que le potentiomètre de sortie du x73i joue le même rôle que le « fader » sur une console et donc devrait être relativement neutre. En faisant ceci j’ai essayé d’avoir le moins possible de ‘son’ Neve dans mon signal enregistré pour voir si je pouvais encore entendre une différence entre les deux préamplificateurs. Le fait d’inverser la phase sur un canal a donné le même résultat que précédemment avec le bruit rose : les fréquences moyennes ont disparu et le signal qui en a résulté était composé surtout fréquences graves et aigues.

Et voici les extraits audio:

 

Guitare 1

Guitare 2

Guitare 3

Je ne vous dis pas lequel est lequel, mais je vous mets sur la piste pour que vous puissiez tester votre écoute critique!
Un de ces fichiers audio combine les deux préamplificateurs avec un canal déphasé par rapport à l’autre. Puisque le niveau était très bas (annulation de phase), je l’ai amplifié de 20dB pour qu’il soit comparable en niveau aux autres. Un des fichiers est celui du préamplificateur Mackie et un autre est celui du x73i en mode neutre tel qu’expliqué plus tôt.

Ce que vous devriez chercher à entendre :
Le signal combiné déphasé a perdu surtout les fréquences moyennes (tel qu’avec le bruit rose) alors le son sera assez mauvais. Je vais vous dire ce que j’ai entendu. Un des préamplificateurs a des graves qui sont assez déchainées, comme une résonnance (sur certains accords) qui reste, comme le bourdonnement d’une note basse. Je ne dirais pas que c’est un point positif car la présence des graves est exagérée. Ce même signal a aussi des aigues très claires. Au départ elles semblent claires et légères mais deviennent rapidement agressives et cassantes, elles aussi semblent exagérées surtout lorsqu’on les compare. Finalement l’autre signal a aussi le bourdonnement des graves que j’ai mentionné mais il est bien plus contrôlé, plus restreint et pas conséquent plus plaisant à écouter. Les aigues dans ce signal sont présents mais pas surreprésentés. Si tout cela semble trop technique, utilisez une échelle de « Cheap » Vs. Riche. Lequel des enregistrements de guitare vous semble « cheap »? Lequel des enregistrements de guitare vous semble riche et professionnel? Au bout du compte quand on enregistre de la musique, il n’y a que ça qui compte! Souvenez-vous que le ‘son’ Neve est souvent décrit comme étant chaud, pas tellement de haute fidélité mais musicalement agréable. La son de guitare le plus « cheap » devrait être la combinaison des préamplificateurs déphasés. En théorie le son de guitare « cheap » est le Mackie et le son de guitare plus professionnel est le Vintech X73i. La combinaison des signaux dont un est déphasés semble amplifier les caractéristiques du préamplificateur Mackie.

 

Cloche « Cowbell »


Les sons transitoires sont notables pour mettre les amplificateurs à l’épreuve. L’utilisation des percussions comme source peut donc nous aider à entendre la différence entre ces deux préamplificateurs. Dans les fichiers audio ci-dessous il est assez facile d’entendre à quel point l’attaque de la cloche est agressive avec le préamplificateur Mackie. Puisque les deux préamplificateurs ont de la difficulté avec l’attaque, je présume que le microphone est responsable du de cette distortion (« clipping »). On peut être confronté à un son qui « clip » dans une situation réelle alors c’est intéressant d’entendre comment les deux préamplificateurs gèrent cela.

Voici les enregistrements:

 

Mackie Cowbell
X73i Cowbell

La différence la plus flagrante est dans le bas du spectre des fréquences. Le préamplificateur Mackie laisse entendre un coup (« thump ») assez semblable au son des consonnes occlusives de la parole (comme les lettres p et b) tandis que le Vintech Audio semble mieux les gérer.

Voici deux exemples des différences visibles entre les deux préamplificateurs qui gèrent une attaque de cloche à vache. Remarquez à quel point les formes d’onde de la Mackie sont dentelées lors des grandes transitoires.

ProTools-1

Remarquez combien les transitoires d’attaque sont différentes dans les deux préamplificateurs:

ProTools-2

 

La voix


Avec une voix chantée, ce ne sont pas les fréquences graves qui ont attiré mon attention mais plutôt les moyennes aigues. Celles-ci semblaient plus agressives avec le préamplificateur Mackie. Ne trouvez-vous pas que le bourdonnement (« buzzing ») dans la voix semble plus atténué (une bonne chose) avec le préamplificateur Vintech Audio? Vous pouvez entendre par vous mêmes. Souvenez-vous que le Vintech Audio est réglé pour une coloration minimale.

Entendez ici:

 

Mackie Voix chantée
X73i Voix chantée

 

Test de couleur maximum


Gabriel Boucher, professeur à Musitechnic et aficionado de l’électronique m’a rappelé de la manière bien documentée dont les ingénieurs du son se servent de ce genre de préamplificateur: ils mettent le préamplificateur au maximum pour obtenir la couleur et atténuent ensuite la sortie avec le contrôle de gain post préamplificateur (comme un « fader » sur une console). C’est ce que j’ai voulu faire avec la troisième série de tests. Pour calibrer les signaux j’ai envoyé une onde sinusoïdale à une enceinte placée devant le microphone (un U87 cette fois-ci) dans un isoloir. J’ai mis les préamplificateurs Mackie et Vintech Audio au maximum. J’ai ajusté le niveau de sortie du x73i pour égaler celui du Mackie (à un dixième de dB près) avec le contrôle de gain situé après le préamplificateur (appelé « output » sur le x73i). Il avait tellement plus de gain que le préamplificateur Mackie qu’il a vraiment fallu réduire la sortie du x73i.

 

Tonalités et bruits


Une fois la calibration effectuée, j’ai changé mon signal de calibration pout divers formes d’ondes et bruits. Voici où la différence est devenue plus évidente.

Avec une onde carrée, la sortie du préamplificateur Mackie était plus élevée de 2,8 dB par rapport au X73i.

Écoutez les sons

Avec le bruit blanc, la sortie du préamplificateur Mackie était plus élevée de 6,5dB par rapport au X73i.

Écoutez les sons

Avec le bruit rose, la sortie du préamplificateur Mackie était plus élevée de 3,5 dB par rapport au X73i.

Écoutez les sons

Je n’ai aucune idée pourquoi le préamplificateur Mackie a donné ces résultats mais en regardant les ondes enregistrées autre chose me saute aux yeux: le signal Mackie semble être plus irrégulier en termes de niveau. C’est-à-dire que pour un signal donné le x73i serait plus stable que le préamplificateur Mackie. Si on regarde les ondes enregistrées des bruits blanc et rose (les derniers deux segments audio) dans l’image ci-dessous vous verrez ce que je veux dire.

ProTools-3

Je n’ai pas les connaissances techniques nécessaires pour expliquer ce qui arrive, je peux seulement spéculer que le préamplificateur Mackie est assez linéaire quand il traite des signaux simples mais moins contrôlé (plus aléatoire) pour des signaux complexes (bruits blanc et rose).
Ce qui m’amène à poser la question, comment réagirait le préamplificateur Mackie avec un signal complexe comme une caisse claire (« snare ») ou une cymbale? Ou avec de la guitare électrique distortionnée? Une autre question : est-ce qu’il se comporte de cette manière uniquement quand le gain est poussé au maximum.

 

Plus de gain


À ce stade-ci j’ai voulu savoir combien de gain de plus le X73i pouvait offrir.

ProTools-4

Écoutez les sons

Le X73i a environ 20dB de gain de plus que le Mackie. Le signal reste très clair comme vous pouvez l’entendre. Tant qu’on parle de gain, gardez en tête que nous partageons le signal du microphone, donc il y a 6dB de moins de gain à l’entrée des préamplificateurs.

J’ai aussi enregistré le son des deux préamplificateurs mis au maximum. Ils sont tous les deux très bruyants à ce stade-ci mais le X73i a un son plus propre quand même. Les fréquences radio sont clairement audibles dans les deux signaux mais un des préamplificateurs est plus agressif dans les fréquences aigues. J’ai ajusté les signaux enregistrés pour que leurs niveaux soient proches lors de l’écoute.

Écoutez les enregistrements audio ici :

 

Mackie Max bruit de fond
X73 Max bruit de fond

La voix humaine est probablement la source audio la plus enregistrée donc voici un enregistrement de la voix avec un U87et les deux préamplificateurs au maximum.

Mackie voix au maximum
X73 voix au maximum

 

Pour profiter des options d’impédance de charge du X73i j’ai essayé un microphone à ruban, le R121, avec une guitare acoustique. J’ai choisi une impédance de charge de 1,2kΩ. Les deux préamplis sont au maximum. Avez-vous l’impression que le x73i a plus de graves?

 

Mackie Guitare R121 au maximum
X73 Guitare R121 au maximum

Et pour terminer le test, voici de la voix avec le microphone à ruban R121 et les deux préamplificateurs au maximum. Remarquez que le bruit de fond (sifflement) est plus présent avec le préamplificateur Mackie.

Mackie R121 voix au maximum
X73 R121 voix au maximum

 

conclusions

Pour récapituler les résultats de ce test, voici quelques commentaires :

    • Je m’attendais à entendre la couleur du x73i mais ce qui m’a frappé le plus a été le bruit et le comportement imprévisible du préamplificateur Mackie.
    • Plus de gain. Cela n’est pas important si vous enregistrez des voix fortes de Hip hop mais si vous utilisez des microphones à ruban, 20dB de gain supplémentaire c’est super. Si vous enregistrez des sons doux (du bruitage (« foley ») par exemple) des ambiances ou des « room tones » 20dB de gain de plus est toujours bienvenue.
    • Le x73i est moins bruyant que le préamplificateur Mackie.

Les différences audibles entre les deux préamplificateurs dépendent de la source. Avec certaines sources (comme la guitare acoustique) les différences sont plus clairement audibles qu’avec d’autres sources (le triangle par exemple).

  • Je m’en suis tenu au préamplificateur mais plusieurs utilisateurs du X73i font l’éloge de la section EQ que je n’ai pas abordé pour ce test car je voulais plutôt comparer les préamplificateurs. Alors gardez en tête que le Vintech Audio x73i est plus qu’un simple préamplificateur.
  • Est-ce que le Vintech Audio X73i vaut la peine d’être acheté? Est-il trop cher? C’est selon si vous êtes un technicien de son professionnel ou si vous êtes étudiant en son. Je crois que le préamplificateur Mackie 24-8 offre 90% de la performance du Vintech Audio x73i pour 10% du prix. Cependant si vous voulez 100% de performance du Vintech Audio, vous devez payer 100% du prix. C’est aussi la différence qu’on trouve entre les appareils pour les consommateurs/semi-professionnels et les appareils utilisés par les professionnels.

 

Peu importe votre opinion du x73i, j’espère que vous avez été en mesure d’entendre quelques différences dans les sons des deux préamplificateurs comparés. Si vous n’entendez pas de différences, il est possible que vous n’ayez pas besoin de ce préamplificateur externe.

Questions et commentaires: k.blondy@musitechnic.net