ncg-img

Avec l’immense popularité des évènements axés sur les différents courants de la musique électronique, plusieurs bars offrent aujourd’hui bien plus qu’un plancher de danse. De grands espaces, comme de plus intimes, se métamorphosent en de véritables salles de concerts.

Et dans ce contexte, les artistes, qu’ils soient reconnus comme des djs traditionnels ou des performeurs (des musiciens), sont au centre de l’attention. C’est-à-dire que tout l’environnement physique et virtuel (projections) est optimisé pour appuyer la performance. Il n’y a plus que le hasard ou la curiosité qui mène les gens à se rendre sur place, mais bien l’envie d’assister à un évènement ou à un spectacle.

 

Conséquemment, de plus en plus de djs offrent maintenant ce que l’on appelle des « live sets ». Et les promoteurs d’une soirée évènementielle vont alors spécifier sur toutes leurs annonces promotionnelles qu’un artiste effectuera une performance live.


L’approche traditionnelle d’un dj consiste en l’enchainement de morceaux préenregistrés à l’aide soit de tables tournantes, de CDJs ou d’un logiciel de mixage comme Traktor. Le dj, qui est fort probablement aussi compositeur, alternera entre ses propres productions musicales et celles des artistes qu’il supporte. Un seul et même dj peut ainsi être aux commandes d’une soirée pendant plusieurs heures (entre 2 et 6 heures en moyenne). C’est ce que l’on appelle un dj set.

 

L’approche dite « live », quant à elle, sous-entend que l’artiste performe ses propres compositions. Certains feront le choix de réunir tout l’équipement nécessaire pour reproduire leurs productions musicales, comme des synthétiseurs, des drum machines, un microphone, une guitare, une console. En s’assurant que le tout soit parfaitement synchro. On déplace pratiquement le studio sur scène.

 

Le groupe Agents Of Time se démarque particulièrement à ce niveau.

 


 

D’autres vont combiner des séquences préenregistrées sur un ordinateur portable, avec un logiciel comme Ableton Live, et des contrôleurs de toutes sortes pour interagir, manipuler et reprogrammer leurs morceaux en temps réel.

Dans tous les cas, l’approche « live » garantie à l’audience une performance unique. Mais tout comme lors d’un concert rock, la durée de la performance se limite généralement au matériel réuni et préparé d’avance (entre 1 et 2 heures en moyenne).

 

L’artiste Madeon est reconnu pour son habileté à interagir avec ses contrôleurs et sa musique.