La saturation ou plus précisément la saturation d’un ruban magnétique (tape saturation) survient lorsque, à l’enregistrement, l’intensité du signal sonore (input voltage) est trop élevée (hot). Les caractéristiques originales du signal sonore sont alors modifiées. Une forme de compression naturelle est appliquée notamment sur les crêtes transitoires (transients) et le signal électrique varie, générant du même coup des harmoniques additionnelles affectant particulièrement les basses fréquences.

Quelque chose qu’on peut, en tant que puriste, chercher à éviter à tout prix, ou au contraire, pour des motifs esthétiques, provoquer délibérément. Car cette manipulation sonore est une forme de distorsion qu’apprécie de nombreux mixeurs sonores, notamment sur les instruments tel que la batterie et la basse.

Chacun des composants de l’enregistreur à ruban : la tête de lecture, la tête d’enregistrement, le ruban et même la vitesse de l’enregistrement participe tous à la singularité de la distorsion. Et bien sûr, tout cela varie d’un modèle à l’autre.

La distorsion peut aussi être obtenu par le biais d’un amplificateur et des composants électriques et électroniques (tubes, transistors, bloc d’alimentation) qu’utilise ce même ampli pour augmenter le niveau du signal sonore. Et la distorsion harmonique qu’occasionne l’amplification du signal électrique à l’aide d’un tube (lampe) ou d’un transistor donne des résultats très différents.

Les tubes (triodes) génèrent généralement des harmoniques pairs que l’on considère agréable et au service de la musicalité du signal sonore.

Les transistors ont longtemps été associés aux sonorités plus agressives et nerveuses attribuables aux harmoniques impairs qu’ils génèrent naturellement.

Mais sachez qu’on peut très bien reproduire tout un circuit électrique développé autour d’un transistor ou d’un tube (tetrodes, pentodes) et créer l’effet harmonique inverse.

Decapitator de Soundtoys est un plugin développé avec l’idée que la distorsion subtile ou prononcée peut toujours être profitable et rassemble 5 types de distorsions basées (émulations) sur de véritables unités analogiques.

Les boutons STYLES : A, E, N, T et P

  • A: Ampex 350 tape drive preamp
  • E: Chandler®/EMI® TG® Channel
  • N: Neve® 1057 input channel
  • T: Thermionic Culture® Culture Vulture® triode setting
  • P: Thermionic Culture® Culture Vulture® pentode setting

Questions ou commentaires : j.doyon@musitechnic.net