fbpx

Voici une question qui revient régulièrement sur le bout des lèvres des passionnés de musique…

On l’appelle technicien de son, preneur de son, spécialiste en sonorisation ou encore ingénieur du son. Il travaille pour le cinéma, la radio, les spectacles en tout genre. Certains traversent le monde avec des artistes en tournée, quand d’autres se lancent à leur compte ou compose chez eux dans leur sous-sol.

Mais qui sont ces personnes ? Que font-elles exactement ? Essayons d’y voir plus clair :

Avant tout, un technicien de son est un passionné ! Il aime la musique, est curieux, ouvert, et fait preuve de sens créatif.  Il a cette sensibilité artistique qui fait de lui quelqu’un d’unique, et c’est pour cette raison qu’il a choisi cette voie.

Il est polyvalent, car son travail est multidisciplinaire. Il sera appelé à travailler dans différents domaines liés aux arts et à la culture. Il doit travailler en équipe, et souvent sous pression.

Vous vous reconnaissez là dedans ? Alors continuons !

Dans ce domaine, les spécialisations sont nombreuses, et c’est bien là que réside la richesse et l’intérêt  de ce métier !

Prenons la postproduction. Cela correspond toutes les étapes de la sonorisation d’un produit. C’est la création de son, de bruitage (foley), le montage audio, les doublages et le mixage. Les opportunités sont nombreuses !

Le technicien de son est également sollicité dans le « live ».  Tous ces événements, de tailles locales ou internationales, sont source d’opportunités pour qui aime la scène. Le technicien de son positionne les micros, et fait en sorte d’optimiser la qualité sonore du show afin que le rendu soit parfait. Pas le droit à l’erreur !

Autre facette du technicien de son, l’intervention en studio d’enregistrement pour enregistrer les artistes. La responsabilité du technicien de son est d’optimiser la capture et l’enregistrement audio numérique, pour ensuite mixer le son.

Vient ensuite le mastering : c’est le processus consistant à transférer un ensemble d’enregistrement vers un support qui servira à la diffusion. L’objectif est de rendre homogène l’ensemble, en quelque sorte la dernière couche de peinture afin de rendre le tout esthétique…

Voilà donc un début de réponse à la question initiale. Mais qu’en est-il des carrières ?

Les opportunités sont diverses et variées. Les carrières extrêmement riches. En effet, il est soit possible de travailler pour des compagnies développant plusieurs projets (TV, radio, jeux vidéo, cinéma), soit à son compte, sous forme de contrat.

Se créer son réseau est dans ce cas indispensable afin d’avoir plusieurs revenus simultanés. Les différentes formations proposées permettent justement d’étoffer ses contacts, via les stages certes, mais aussi en côtoyant de futurs ingénieurs de son.

Autre facteur clef de réussite, la maîtrise de l’informatique ! À l’heure du numérique, il est indispensable d’avoir de solides bases afin de maîtriser les différents logiciels permettant d’exceller en tant que technicien de son.

On énumérera les logiciels Pro Tools  (station numérique permettant de créer, mixer, monter…), Reason, Studio One, Cubase, ou encore Ableton live (séquenceurs logiciels), à absolument maîtriser.

Là encore, les différentes formations proposées, jumelées aux nombreux studios dans lesquels il vous sera possible de vous exercer, vous donneront de solides bases afin de répondre aux différents besoins du marché. Plus encore, certaines aides sont disponibles afin de vous aider à financer votre projet !

Alors finalement ? Vous êtes passionné de musique ? Avez envie d’une carrière riche en émotion, flexible, intense et lucrative ?

Intégrez le domaine, lancez-vous, et vivez votre passion : devenez technicien de son !